Affaire Wendel: les ex-dirigeants remportent une bataille

EXCLUSIF La Cour d’appel de Versailles a débouté l’ancien directeur juridique de Wendel, qui réclamait au civil près de neuf millions d’euros de dommages et intérêts au groupe et à ses anciens patrons.

C’est un souci de moins pour le groupe Wendel et ses ex-dirigeants, Jean-Bernard Lafonta, Ernest-Antoine Seillière et Bernard Gautier. Le 12 avril, la Cour d’appel de Versailles vient de débouter l’ex-directeur juridique du groupe, Arnaud Desclèves, qui leur réclamait près de neuf millions d’euros pour lui avoir imposé un montage d’intéressement jugé illégal par le fisc. Lire la suite…